L’eau et la roche

LE COURS MOYEN DE LA NIVE

Les pierres se sont frottées entre elles. Elles ont roulé à cause de la force du courant. Elles se sont usées et sont devenues des galets. La gélifraction : L’eau, en s’écoulant, s’infiltre dans les fissures de la roche. Quand il gèle fortement, elle fait pression sur la roche qui se craquelle ou éclate, se divisant en pierres. C’est ainsi que se forment les éboulis.

EN AVAL DE LA RIVIERE : Là où le cours est large et plat

L’argile est une roche molle qui ne laisse pas passer l’eau. On en trouve beaucoup sur les berges et les roseaux s’y plaisent.

A l’embouchure, le substrat est composé essentiellement de sable et de vase. De longues digues ont été construites pour protéger l’embouchure des grosses vagues et limiter l’ensablement dans l’entrée du port. Ainsi les bateaux entrent et sortent aisément.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *